Revue de Presse 30-08

BASKET (le progrès jeudi 30 aout)

Chorale de Roanne : Thomas Ville à l’arrière toute !

Repositionné sur le poste arrière, Thomas Ville a réussi sa première, comme la Chorale. Le challenge était trop haut pour l’ALS.

Roanne a réussi sa première. L’ALS n’a pas démérité mais l’intensité et les individualités roannaises étaient trop fortes, trop vite avec un 135-42 à l’évaluation, 29 passes à 8. L’occasion pour Ville d’endosser son nouveau rôle avec brio (11 points à 5/6, 14 d’évaluation).

Keita a livré des performances semblables à ses play-offs

Si Demir, Grégoire, Moisy notamment ont su tirer l’ALS par séquences, la Chorale a vite pris le dessus après un 11-0 (17-7, 5e ). Ville, repositionné par Laurent Pluvy à l’arrière au relais de Jackson est entré deux minutes plus tard pour un festival. 7 points à 100 %, un dunk, autant d’évaluation, deux interceptions (47-27, 20e ). « Ce poste arrière lui va très bien, cela le libère de la montée de balle et on peut utiliser toutes ses qualités de puncheur », apprécie Laurent Pluvy qui n’attend pas moins de son arrière.

Pris de vitesse (18-4 en contre-attaque), débordé dessous (50-16 à l’intérieur), l’ALS tient par Grégoire, mais aussi Nkaloulou parfois… « On savait que ce serait compliqué, on explose car on n’a pas été assez solidaires collectivement. Mais on ne tombera pas toutes les semaines sur la Chorale », sourit le coach andrézien Romain Tillon.

31 d’évaluation pour Keita

Andrézieux a pu se jauger face à un Keita taille patron (18 pts à 100 %, 31 d’évaluation, 9 passes). Le meneur est revenu plein de jus et reste sur ses play-offs étincelants. Et les deux, Ville et Keita, font la paire comme sur leurs « alley-oop ». « J’ai été formé au poste 1, me voilà à 100 % au 2… J’ai la chance d’avoir un coach qui me fasse confiance. Celle aussi d’avoir au quotidien David Jackson, il m’apporte énormément », soutient Thomas Ville.

L’écart enfle (75-41, 30e ). Si Prénom a vite trouvé ses marques, Carlino a un peu forcé au début mais s’est adapté ensuite. Chaque Roannais apporte son écot (88-51, 36e ). « C’est une bonne première, dans les intentions de courses, c’est très bien, défensivement, on est loin d’avoir tout vu encore », glisse Laurent Pluvy. Une bonne base de travail pour les deux équipes qui se retrouveront le 19 septembre en coupe de France.

Eric PEJOUX

 

Recent News

eget ut venenatis, neque. Aliquam commodo adipiscing ultricies ut fringilla